Category Archives: Le séminaire

Séminaire 2006-2007 : « Morale et politique : de la confusion à la nécessaire distinction des genres »

Pourquoi ce séminaire ?  La morale est aujourd’hui présente à la fois dans de nombreux discours politiques et dans divers engagements qui entendent répondre à des situations de misère et de détresse. A droite comme à gauche, la référence aux « valeurs » est omniprésente. Chez les hommes politiques, cette référence s’intègre souvent dans un discours général et incantatoire, […]

Lire la suite ...

Séminaire 2007-2008 : « Quelle évolution des mœurs dans les sociétés démocratiques ? » (1)

1. Différence des sexes, procréation et fin de vie Pourquoi un séminaire sur l’évolution des mœurs ? La République implique une conception de l’homme et de la citoyenneté basée sur l’autonomie de jugement et la capacité de se décentrer, de dépasser ses propres intérêts particuliers pour prendre en compte l’intérêt général, se penser comme membre d’une […]

Lire la suite ...

Séminaire 2009 : « Quelle évolution des mœurs dans les sociétés démocratiques ? » (2)

Quelle évolution des mœurs dans les sociétés démocratiques ? 2. Civilisation : quel rapport à la sexualité, à la filiation, à la mort ? Dans les débats actuels sur les mœurs, les allusions rapides aux évolutions peuvent tenir lieu d’arguments et servir à légitimer un relativisme qui fait fi d’une réflexion sur les conceptions anthropologiques qui sont en […]

Lire la suite ...

Séminaire 2010 : « Quelles critiques de la modernité ? » (1)

Modernité et rapport à la nature, la critique heideggerienne de la technique Les critiques de la modernité occidentale ne datent pas d’aujourd’hui et se sont exprimées à travers la littérature et les arts, la philosophie, la religion… Cette critique est partie intégrante de l’héritage culturel de l’Europe en tant que « continent de la vie interrogée » […]

Lire la suite ...

Séminaire 2011 : « Quelles critiques de la modernité » (2)

Modernité et démocratie, l’interprétation critique de Hanna Arendt Hannah Arendt est désormais devenue une référence, sans que pour autant soit suffisamment pris en compte le cadre réflexif global dans lequel s’inscrit sa critique de la modernité. Ses conceptions du « travail », de l’« œuvre », de l’« action », de la cité grecque et de l’évolution historique sous-tendent son interprétation […]

Lire la suite ...

Rechercher

Prochains événements