« Back to Glossary Index
« Il y a une fine crête sur laquelle, aussi bien dans le présent que dans un avenir moins déplorable que ce présent, nous devons marcher : affirmer la valeur de l’autonomie, de la liberté, de la justice, de l’égalité, de la libre réflexion, de la libre discussion, du respect de l’opinion d’autrui – sans pour autan traiter en sous-hommes ceux qui ne partagent pas cette conception. Nous ne pouvons qu’essayer de les convaincre raisonnablement. Ce qui apparaît évidemment comme une tâche presque impossible, car du moment où l’autre se réfère à un Livre sacré contenant une révélation divine, le convaincre raisonnablement ne veut presque rien dire, puisque pour lui le critère ultime n’est pas le caractère raisonnable de ce qui est dit, mais sa conformité avec le message divin. »
Cornelius CASTORIADIS, « Des guerres en Europe », Une société à la dérive. Entretiens et débats 1974-1997, Seuil, Paris, 2005, p. 123-124.« Retour à la liste des repères