Le séminaire
Séminaire 2017-2018 - La France entre amnésie et résilience Quel héritage, quelle transmission ?

Séminaire 2017-2018, animé par Robert Kopp

Une société sans histoire est incapable de se projeter dans l’avenir. Or, c’est de mémoire que sont friands beaucoup de nos contemporains ; elle s’enracine dans le vécu. Toutefois, c’est à l’histoire qu’il appartient de définir un héritage commun. Définir cet héritage après la ruine des grandes idéologies est devenu de plus en plus difficile. Nous avons commencé à explorer quelques-uns des chapitres de cette histoire difficile, voire impossible à transmettre, en nous penchant sur les problématiques de l’art moderne, sur la crise de l’école, sur le thème de la décadence dans la littérature d’aujourd’hui.
Nous voudrions prolonger cette réflexion autour de trois chapitres qui suscitent régulièrement des discussions dans les médias et dans le public : l’héritage chrétien dans un monde déchristianisé mais travaillé par le démon de la religion, l’héritage des Lumières qui a failli être banni des programmes scolaires, les rapports entre culture et contre culture à l’époque de Jeff Koons à Versailles.

Programme

Samedi 2 décembre 2017 : Robert Kopp : Culture et contre-culture

Depuis la célèbre exposition de 1990 au MoMa de New York intitulée, High and Low : Modern Art and Popular Culture, qui mettait en cause la traditionnelle hiérarchisation culturelle, les discussions autour des frontières entre culture érudite et culture populaire et/ou culture alternative, voire contre-culture, ne s’arrêtent plus. A regarder de plus près, il se pourrait que la contre-culture soit aussi ancienne que la culture même et que son premier représentant était Alcibiade. Par ailleurs, la contre-culture, aujourd’hui, finit généralement plus vite encore dans les musées que la culture traditionnelle. Elle est donc récupérée et par l’institution et par le marché, l’institution servant d’ailleurs de caution. C’est cette problématique que nous voudrions aborder à travers quelques exemples choisis.

Samedi 13 janvier 2018 : Alain Besançon : L’héritage du christianisme en France aujourd’hui

Qu’est-ce que le christianisme ? Si l’on demande aux gens ce que c’est, on aura des réponses extraordinairement variées, vagues ou pas de réponse du tout, que la personne interrogée soit chrétienne ou pas. Comment présenter objectivement ce qui se passe ? Si beaucoup de gens guettent avec joie l’extinction de la religion catholique, on observe également une persistance de la vie spirituelle. En même temps, il y aura en France dans 10 ou 20 ans plus de Musulmans que de Chrétiens. Comment envisager la cohabitation ?
Toutes sortes de questions brûlantes qu’Alain Besançon a déjà soulevées dans Problèmes religieux contemporains (De Fallois, 2015) et qu’il reprendra ici.

Samedi 17 février 2018 : Philippe Raynaud : Que sont devenues les Lumières ?

Politologue, Philippe Raynaud a consacré plusieurs ouvrages au XVIIIe siècle et à son héritage, ainsi Trois révolutions de la liberté : Angleterre, Etats-Unis, France (PUF, 2009) et La Politesse des Lumières (Gallimard, 2013). Quelle est l’empreinte laissé par cet héritage dans la pensée d’aujourd’hui, voire dans les mœurs. Quels problèmes rencontrent ceux qui désirent transmettre cet héritage ? Quels obstacles doivent-ils franchir ?


[Haut de la page]     [Page précédente]