Repères
Paul-Louis LANDSBERG - Vie individuelle, destinée collective

« JETÉ dans un monde plein de contradictions, chacun de nous éprouve souvent le besoin de se retirer du jeu, et de se mettre à l’écart sinon "au-dessus" des événements, en spectateur détaché. Le motif d’une pareille fuite du monde n’est pas un égoïsme plat, mais plutôt le désir de pouvoir constituer au moins une vie pleine de sens dans sa sphère individuelle et privée en se repliant sur soi-même. Ici du moins nous croyons pouvoir dominer le destin et réaliser nos intentions authentiques. Mais nous nous apercevons bientôt qu’une telle attitude ne correspond pas à notre véritable situation. Bien au contraire, notre existence humaine est tellement impliquée dans une destinée collective que notre vie propre ne peut jamais gagner son sens qu’en participant à l’histoire des collectivités auxquelles nous appartenons. »

Paul-Louis LANDSBERG, Réflexions sur l’engagement personnel (1937), éditions Allia, 2018, p. 7 et 8


[Haut de la page]     [Page précédente]