Repères
CICÉRON - Savoir vieillir

« Faudrait-il que les adolescents regrettent l’enfance, puis qu’ayant mûris ils pleurent l’adolescence ? La vie suit un cours bien précis et la nature dote chaque âge de qualités propres. C’est pourquoi la faiblesse des enfants, la fougue des jeunes gens, le sérieux des adultes, la maturité de la vieillesse sont des choses naturelles que l’on doit apprécier chacune en son temps. »

CICÉRON, Savoir vieillir, éditions Arléa, p. 43-45


[Haut de la page]     [Page précédente]