Repères
Albert CAMUS - La liberté

« Il est bien vrai qu’il n’y a pas de liberté possible pour un homme rivé au tour toute la journée et qui, le soir venu s’entasse avec sa famille dans une seule pièce. Mais cela condamne une classe, une société et la servitude qu’elle suppose, non la liberté elle-même dont le plus pauvre d’entre nous ne peut se passer. Car même si la société se trouvait transformée subitement et devenait décente et confortable pour tous, si la liberté n’y régnait pas, elle serait encore une barbarie. »
Albert Camus, Conférences et discours 1936-1958, Gallimard, Folio, p. 201


[Haut de la page]     [Page précédente]