Repères
Albert CAMUS - De l’humanité et de quelques hommes

« J’avoue, pour ma part, que je ne puis aimer l’humanité entière, sinon d’un amour vaste et un peu abstrait. Mais j’aime quelques hommes vivants ou morts avec tant de force et d’admiration que je suis toujours anxieux de préserver chez les autres ce qui, un jour peut-être, les rendra semblables à ceux que j’aime. La liberté n’est rien d’autre que la chance d’être meilleur, tandis que la servitude est l’assurance du pire. »
Albert Camus, Conférences et discours 1936-1958, Gallimard, Folio, p. 275 et 276


[Haut de la page]     [Page précédente]